TASTY HEADACHE

I drank my cocktail too fast!

mardi, mars 14, 2006

Get Action! Party @ Point Ephémère - 9/03/2006


La soirée commence avec un set des Bastouns from Lille.
A la fois carré et trash, quelque part entre les Fatals et les Black Lips, plein d'énergie, de bonne humeur et de joie de jouer!
C'est à la fois fucké et puissant.
Et dire qu'ils n'avaient pas répété depuis trois semaines...
Qu'est-ce que ça donnerait s'ils passaient leur temps à s'exercer!!!
Wild!

Place ensuite au duo italien Almandino Quite Deluxe.
Rarement garage, plutôt noisy, complètement barré en tous les cas!
Je trouve la prestation de ces catcheurs bruitistes assez intéressante.
Leur show tient plus de la performance destructurée voire répétitive que du show classique.
C'est donc forcément déroutant.
On est globalement assez loin des deux autres groupes de la soirée.
Résultat, une bonne partie du public se replie vers la bar extérieur à la salle.
Ceux qui restent sont surpris mais apprécient!

Pour finir en beauté, Knaughty Knights from Memphis, Tennessee!
Quand Jack Oblivian forme un groupe avec Rich Crook (ex Lost Sounds), ça laisse présager du meilleur.
Leurs quelques EP parus sur Solid Sex Lovie Doll, Goner, Shattered et Perpetrator explorent aussi bien la face roots que la face garage du blues, quelques mélodies bien électriques ajoutant du piment à l'ensemble.
Live, ils envoient méchamment la sauce avec un son énorme, on sent qu'on n'a pas affaire à des débutants.
Ils enchainent les tubesques "He's Gonna Get You", "Tommy Of The River", "Death Has Come Over Me", "Going Nowhere, Going Fast", reprennent "Connection" des Stones et forcément quelques tounes des Oblivians à la "Strong Come On", de quoi ravir tout le public.
L'heure passée en leur compagnie semble durer 10 minutes, c'est dire!
Alors oui, d'aucuns diront que Jack O. a vieilli.
N'empêche qu'il n'a rien perdu de sa dextérité et n'est pas prêt d'être à court d'idées.
On attend avec impatience l'album des Knaughty Knights et leur prochain passage en ville!

Thanx Get Action!

vendredi, mars 03, 2006

A great evening @ La Boule Noire - 28/02/2006


Super soirée qui cela dit commence assez mal avec le pénible set de Think Twice...
1/2 heure de disco rock bien chiant, vraiment sans intérêt.
C'est très bien exécuté mais dénué d'âme.
Bref, on s'emmerde.
Voilà ce qui se passe quand un label electro (Fcom, par ailleurs très respectable dans son domaine) se met à vouloir faire dans le "rock"...

On enchaîne avec le véritable clou de cette soirée, Frustration.
Un set absolument terrible! Un son surpuissant!
A l'image de leur nouveau maxi récemment paru chez Born Bad Records.
Ils ont probablement donné leur meilleur concert à ce jour.
Tous les morceaux sont passés en revue, on a même droit à un inédit chanté en français, forcément déroutant mais réussi.
Le groupe est concentré et donne tout ce qu'il a.
C'est cold et ça tape où il faut!

Motormark, la tête d'affiche, relève le défi après le fulgurant show de Frustration.
Ils attaquent avec "We Are The Public", excellent morceau qui ouvre également leur dernier album, "Chrome Tape".
Ils ne sont que deux et sont survoltés.
Ils arpentent la scène de long en large, grimpent partout où ça semble possible.
Pas évident de s'en sortir aussi bien quand une bonne partie du son sort d'un DAT.
Seules guitare et basse sont jouées live, la voix et l'énergie débordante font le reste.
Alec Empire, qui a une sacrée expérience en electro punk extrême, ne s'est pas trompé en les signant sur son label Digital Hardcore.
Ils assurent!



mercredi, mars 01, 2006

Périphérique Est @ Le Club - 23/02/2006


Putain de show de Périphérique Est jeudi dernier au Club.
Le groupe se produit au sous-sol de la boite, sans scène mais avec un son particulièrement bon.
On se prend 40 minutes de tubes punk en pleine face, sans temps mort.
Des textes incisifs sur une musique simple, 100% oldschool, ça claque!
C'est homogène mais jamais redondant, tous les morceaux sont percutants.
Une formule aussi rare que difficile à appliquer dans le punk.
Franchement, la classe!
Inutile de rappeler que le LP rassemblant les 16 démos de Périphérique Est est à se procurer au plus vite!
Et ça se trouve chez Born Bad (17 rue Keller, 75011, Paris).